Les Filles aux Pinchinats Semaine 28

Mardi 13 juillet 2021 avec Sophia

Un petit coucou à Patidou et Réglisse avant de commencer la journée !

Réglisse et Patidou sont des ruminants comme les ovins et les caprins. Leur appareil digestif complexe est composé de 4 estomacs. Ils passent 4 à 5 heures par jour à brouter. L’herbe est stockée dans le premier estomac appelé la panse.
Quand elle est pleine, les bovins ruminent. Cela dure 6 à 7 heures par jour ! L’herbe humide remonte de la panse vers la bouche, où elle est mâchée à nouveau.
Pour démarrer cette digestion mécanique, les bovins ont besoin de se coucher à un endroit calme ou il se sentent bien (comme sur la photo). On pourrait croire qu’ils se couchent pour dormir mais non c’est pour ruminer ! La mastication permet de réduire l’herbe en petit morceau pour qu’elle passe dans les autres estomacs.

Avec Julie, nous avons attachés les pieds de tomate avec du raphia.
Au fur et à mesure que la plante grandit, il est nécessaire de rattacher la plante un peu plus haut afin de la maintenir droite et qu’elle ne se casse pas sous l’effet du poids des futur fruits. Nous effectuons des nœuds amples, fermés au niveau du tuteur pour éviter que la plante se retrouve coincée en grossissant et ne s’abime.

Les tomates Cœur de Bœuf se sont bien développées. Les plants vont donner des fruits de 300 à 600 grammes. Grâce au tuteurage, les plants sont maintenus et ne se cassent pas sous le poids des fruits

La Laitue Romaine Grasse de Morges monte à graine sous l’effet d’un stress. A ce stade, les laitues deviennent impropres à la consommation et perdent leur qualité gustative.

Un petit coup d’œil du côté des planches du Melon Douceur de l’Arc.
C’est sur les rives de l’Arc que la culture du melon dite de plein champ a été mise en place à partir du XVIIe siècle. Pendant de nombreux siècles les agriculteurs ont cultivé le melon au point qu’un marché spécial lui sera consacré sur la place de la gare dès 1934, avant d’être arrêté quelques années plus tard.

Nous avons terminé la matinée par le tri des futures semences de pois Merveille de Kelvedon et de triticale à l’aide du tarare.

Voici la trémie contenant les grains de pois Merveille de Kelvedon et du triticale à vanner.

La grille mobile qui s’épare les grains des déchets (paille, terre, cailloux, épis) sous l’effet des vibrations.

Une fois les déchets écartés, les grains tombent sur une grille crible qui va séparer les deux calibres de graine. D’un côté nous aurons les pois (bac bleu) et de l’autre côté le tritical (bac gris).
Résultat finale du tri, à gauche le pois et à droite le triticale.

J’ai mon pass sanitaire pour pouvoir aller à la ferme la semaine prochaine !

Vendredi 16 juillet 2021 avec Sylvie

Les courgettes sur lesquelles Lise fait des relevés servent aux gourmands !

La journée d’aujourd’hui a consisté à désherber le mandala pour y planter des blettes Red Ruby Chard et Bright Yellow ainsi que du fenouil Perfection.
Les blettes Red Ruby Chard et Bright Yellow ainsi que le fenouil Perfection ont trouvé une place dans le Mandala et sur les planches destinées aux JPO. Un arrosage abondant est indispensable lors du repiquage, même au soleil.

Rendez-vous la semaine prochaine !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.