Zoom sur l’ortie

Mauvaise herbe au fond du jardin, envahissante et urticante, l’ortie a plutôt mauvaise réputation.  Et pourtant au potager bio elle s’avère très utile pour la lutte biologique et la croissance des plantes, sans parler de son aspect culinaire !

Les feuilles d’orties permettent de confectionner un purin qui favorise le développement de la végétation en apportant de l’azote, des minéraux (fer, potassium, magnésium …) et des oligo-éléments. Il renforce les plantes en stimulant leur défense contre les maladies et les ravageurs. Par exemple, il est très utile en préventif contre le mildiou de la tomate.

S’il vous reste du purin n’hésitez pas à l’utiliser pour arroser votre compost, il activera sa maturation !
Pour optimiser l’effet des traitements foliaires, pensez à pulvériser le dessus et le dessous des feuilles. Par contre utilisé en excès il pourrait brûler vos légumes.
Les fleurs fraîches de l’ortie sont utiles pour les tomates :

Au moment de mettre vos plants de tomate en terre, au fond du trou jetez des feuilles fraîchement hachées avec  un peu de compost bien mûr. Cela stimulera la formation des fruits et améliorera leur résistance au mildiou.

Préparations à base d’ortie

– Recette du purin d’ortie ou extrait fermenté

Ingrédients :
1kg de plante fraîche pour 10 litres d’eau

Préparation :
Récoltez des plantes saines et sans graines. Hachez-les de façon grossière puis remplissez aux 3/4 un récipient en plastique ou en inox (pas de fer car il serait oxydé pendant la fermentation). Puis ajoutez de l’eau tempérée (15 à 25°C) exempte de chlore et de calcaire; idéalement de l’eau de pluie.
Recouvrez le récipient avec un couvercle percé en son centre pour y fixer une moustiquaire afin de permettre au mélange de « respirer » tout en évitant aux insectes et rongeurs d’y pénétrer. Vous remarquerez la formation de petites bulles lorsque la fermentation est en route.
Remuez chaque jour à l’aide d’un bâton tant qu’il a des bulles. La fermentation sera finie lorsque les bulles auront disparu (entre 10 et 15 jours). A ce stade, vous devez filtrer la préparation et la stocker dans des bidons en verre ou en plastique afin de stopper d’autres processus de fermentations indésirables.
Ces préparations doivent être stockées au frais et à l’abri de la lumière; ainsi elles pourront se conserver 6 mois. Les résidus issus de la filtration sont très efficaces comme activateur de compostage, en particulier pour dégrader les matières carbonées.

Utilisation :
Diluez ½ litre d’extrait fermenté dans 10L. d’eau (5%) en pulvérisation foliaire, et 1L. d’eau dans 10L. d’extrait fermenté (10%) en arrosage des plantes.

– Recette de macération d’ortie

Ingrédients :
1 kg de plante pour 10 litres d’eau.

Préparation :
Cette méthode consiste à tremper des fragments de plantes finement hachées dans de l’eau tempérée (20°) pendant 24 heures.

Utilisation :
Utilisée en macération, la potion aura un effet insecticide et insectifuge contre les pucerons, psylles, acariens, etc… Utile, par exemple, pour la lutte contre les acariens sur les pieds de haricots, au rythme de 3 traitements pendant 1 mois.

coffret potager bio - La Semence BioEn savoir plus

De nombreuses potions sont facilement réalisables avec les plantes du jardin.
Retrouvez ces recettes à base d’ortie ainsi que tous les secrets de fabrication et les conseils avisés de Philippe Pellan dans le Garden Journal de notre coffret « Mon jardin potager clé en main ».

Découvrez le coffret « Mon jardin potager clé en main » sur notre boutique en ligne : www.lasemencebio.com

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.