Les engrais verts

Au jardin bio, les cultures d’été prennent fin et libèrent de la place.
Ne laissez pas votre sol à nu, semez des engrais verts !

Le rôle des engrais verts

Maintenir la fertilité du sol tout en améliorant sa structure.
Les engrais verts captent des éléments nutritifs dans le sol ou dans l’air pour les restituer aux cultures suivantes, comme l’azote atmosphérique qui est un élément indispensable à la croissance des plantes !
Leurs racines profondes travaillent et aèrent la terre permettant ainsi une meilleure circulation de l’eau dans le sol.

Maîtriser les «mauvaises herbes ».
En se développant l’engrais vert va occuper tout l’espace empêchant les autres plantes de se développer. Pour une efficacité optimale, préparez votre terre en effectuant un faux semis. Vous éviterez ainsi que des herbes indésirables poussent avant vos engrais.

Une fois fauchées, laissez les tiges au sol comme un paillage. Celui-ci constituera un barrage pour les indésirables, mais surtout vous protégerez ainsi votre sol de l’érosion liée aux événements climatiques comme le vent, le soleil et la pluie.

En se décomposant, votre paillage d’engrais vert augmentera la vie microbienne de votre sol. De nombreux organismes comme les vers de terre seront attirés par cette nourriture en décomposition.

Suivez le guide !

Guide de culture
– Semez à la volée la jachère fleurie, la moutarde, la phacélie, le trèfle et la vesce.
Semez le seigle à 2 cm de profondeur, en ligne, à raison d’une graine tous les 5 cm.
Leur croissance est assez lente et nécessite une disponibilité des parcelles de 3 à 6 mois.
– Arrosez jusqu’à la levée.

Rotations de culture
N’installez pas d’engrais vert de la même famille que votre culture précédente. Vous protégerez ainsi vos culture des ravageurs et maladies qu’ils ont en commun.
Pour information, la moutarde appartient à la famille des crucifères comme les choux, les navets et les radis. La vesce et le trèfle sont des légumineuses comme les haricots et les pois.

Utilisation
Laissez fleurir la moutarde et les fleurs (phacélie, jachère fleurie, bourrache), elles attireront les insectes pollinisateurs. Attention cependant, pensez à bien les faucher avant la montée en graines pour éviter le semis spontané.

Pour incorporer l’engrais vert au sol, il est préférable de le broyer au préalable, ce qui permet d’accélérer sa décomposition. Ensuite, utilisez un outil à dent et incorporez-le sur une profondeur maximum de 20 cm car les micro-organismes de surface vont assurer sa décomposition. Il est préférable que l’incorporation au sol soit réalisée 30 à 50 jours avant la culture suivante.

Pour disposer de la parcelle plus rapidement, incorporez l’engrais vert fauché à votre compost. Votre terre aura été ameublie et fertilisée, prête à recevoir une nouvelle culture.

Retrouvez les guides de culture pour chaque engrais vert sur notre boutique en ligne www.lasemencebio.com.

Faites le bon choix !

Les légumineuses, comme le trèfle et la vesce, sont intéressantes pour leur capacité à fixer l’azote atmosphérique grâce à leurs nodosités (petites excroissances présentes sur les racines des légumineuses). Après destruction de la plante, cette azote est restituée au sol et disponible pour la culture suivante. On peut les semer à l’automne car elles résistent bien au froid et aux gelées.

semis de trèfle - engrais verts bio La Semence Bio
Trèfle violet
semence bio de vesce - engrais verts
Vesce Commune

Les crucifères comme la moutarde apprécient les sols pauvres en humus.
Son développement rapide permet d’étouffer les mauvaises herbes et de procéder au fauchage 8 à 10 semaines après le semis.
Elle est très utile dans la rotation de culture pour son effet désinfectant. En effet, elle détruit les petits vers et champignons contenus dans le sol. La moutarde résiste aux légères gelées.

semis de Moutarde blanche - engrais verts La Semence Bio
Moutarde blanche

Les graminées comme le seigle se cultivent en association avec une légumineuse pour leurs effets complémentaires. Le système racinaire puissant du seigle amène un bon effet sur la structure du sol. La vesce, elle, agit comme couvre-sol qui l’enrichit en azote. Le seigle servira de tuteur au trèfle et/ou à la vesce.
On peut semer le seigle à l’automne car il résiste bien au froid et aux gelées.

semis de seigle - engrais vert La Semence Bio
Seigle Fourrager

Les fleurs
La phacélie constitue un très bon couvre sol qui étouffe les mauvaises herbes. Elle est utile dans la rotation de culture, car elle n’appartient à la famille d’aucun légume. Elle stoppe ainsi le cycle de certaines maladies. Vous pourrez l’utilisez pour attirer les insectes pollinisateurs.
La jachère fleurie, mélange de fleurs annuelles et vivaces, constitue également une véritable réserve d’insectes utiles et de pollinisateurs.
Début septembre, la phacélie peut encore être utilisée comme engrais vert (après, elle ne résistera pas au froid). Son système racinaire puissant décompacte et aère le sol. La décomposition de ses feuilles dans le sol lui apportera des minéraux.

semis de Jachère Fleurie - engrais verts La Semence Bio
Jachère Fleurie
semis de phacélie - engrais vert La Semence Bio
Phacélie
semis de bourrache - engrais vert bio La Semence Bio
Bourrache
Share Button

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.